Select your language:



Boeuf & Vin

beef_wine_2
beef_wine_3
beef_wine_1

Le mariage du bœuf avec le vin a toujours été l’évidence même. Alors que cette idée reste un grand classique, les cartes actuelles offrent désormais un nouveau choix de possibilités, et aujourd’hui le bœuf rappelle aussi bien une salade thaï aux lamelles de viande que des fajitas ou des hauts-de-côtes braisés à la toscane. Pareil pour le vin : des milliers de marques sont désormais vendues aux États-Unis. Il n’a jamais été plus palpitant, plus délicieux et plus illimité que d’associer le bœuf et le vin. Alors, comment tirer profit de toutes ces options ?

La vérité est qu’il n’y pas de règles fixes.

D’extraordinaires affinités de saveurs existent, mais elles ne sont pas toujours le résultat de principes scientifiques. De plus, de formidables combinaisons naissent de l’instinct, et d’amusantes expérimentations. Et elles créent des moments magiques où le bœuf et le vin sont comme des feux d’artifice sensoriels. Du point de vue du goût, elles sont l’équivalent de 1 + 1 = 3.

Une chose est certaine. Le bœuf et le vin partagent plus que des affinités de saveurs. C’est toute une expérience. Plus que la plupart des boissons et des aliments, le bœuf et le vin sont sensuels et sont de fortes sources de plaisir et de satisfaction.  Cela s’ajoute à une simple et puissante stratégie pour augmenter le prix du repas moyen : vendez plus de bœuf, vous vendrez plus de vin. Il y a là une synergie qui peut multiplier par deux les plats les plus chers de votre carte. Et plus vous en savez sur l’association de saveurs, mieux ça marche.

Inscrivez une ou deux recommandations de vin à votre carte, correspondant à des plats de bœuf, considérez que l’une est pour un verre au vin, l’autre pour la bouteille.

  • Offrez à votre équipe de service des dégustations d’associations de bœuf et de viande, plus vos employés apprécient une association, plus ils seront efficaces pour la vendre.
  • Formez les employés à prendre l’habitude de suggérer un verre avec des plats de viande, et apprenez-leur un langage descriptif complet pour proposer l’association : « Nous avons un zinfandel très doux et agréable en bouche qui sera parfait avec ce plat, à X USD le verre. »
  • Proposez de goûter le vin au verre lorsque vous apportez le plat à table. Goûter le vin avec le plat de viande vaut bien plus que de longs discours et mènera très probablement à une vente.
  • Proposez du vin lors de petites dégustations, pour que vos clients puissent expérimenter
l’interaction de différentes saveurs de vin avec leur plat de viande.
  • Associez deux vins différents avec deux
morceaux de viandes différents dans un même plat, et servez-les ensemble.
  • Invitez des producteurs de vin à participer à des dîners spéciaux axés sur le vin et le bœuf.
  • Investissez dans une meilleure formation de votre sommelier, pour qu’il reste informé des tendances et
qu’il soit capable de former les employés pour que ces derniers soient à l’aise pour suggérer des associations de plats de bœuf et de vin.

Share this page on social networks: